Le para-athlète de Vanuatu Ken Kahu attend avec impatience des Championnats du monde de para-athlétisme alors que Vanuatu débute pour la compétition.

Pour Kahu et Vanuatu, Dubaï représente un moment unique alors que leur pays fait ses débuts aux Championnats du monde de parathlétisme.

« Je suis impatient de rivaliser avec les champions du monde. Je suis vraiment fier de représenter Vanuatu et la région du Pacifique également.

« Je vais donner de mon mieux pour essayer d'être un modèle à Vanuatu », a déclaré le jeune de 18 ans, qui remercie le soutien de la Fondation Agitos, la branche développement de l'IPC.

Les Championnats du monde de parathlétisme de Dubaï 2019 seront un événement marquant, car pour la première fois, une pièce d'honneur sportive fournira une plate-forme pour la promotion des 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD de l'ONU).

L'emblème des ODD sera bien visible sur tous les dossards des athlètes aux Championnats du monde de parathlétisme.

Lors d'une réunion de presse mardi à Dubaï, sept athlètes - Abdellatif Baka (Algérie), Atsushi Yamamoto (Japon), Kare Adenegan (Grande-Bretagne), Ken Kahu (Vanuatu), Sara Alsenani (EAU) et Shahrad Nasajpour (Refugee Para Team) ont remis leurs dossards par le Président de Dubaï 2019, S.E. Thani Juma Berregad.

Les Championnats du monde débutent jeudi et se dérouleront jusqu'au 15 novembre au Dubai Club for People of Determination.

Les athlètes de l'équipe Citi Alsenani et Yamamoto ont longuement parlé de leurs chances aux championnats.

« Je me suis bien préparé et j'espère obtenir de bons résultats dans ce championnat du monde. Il y a tellement d'attention aux médias parce que nous accueillons les Jeux à Tokyo l'année prochaine. Je me sens fier parce que ce mouvement est en train de devenir un grand mouvement au Japon », a déclaré un Yamamoto confiant.

Alsenani, qui est devenue la première athlète émirate à remporter une médaille aux Jeux paralympiques lorsqu'elle a décroché la médaille de bronze dans le tir féminin de F33 à Rio 2016, s'est également montrée optimiste quant à la tenue d'un bon spectacle devant les supporters à domicile.

« Je suis heureux que mon pays soit fier de moi et que je me sens vraiment fort. Ce n'est que le début pour moi, et Tokyo 2020 est l'endroit où je voudrais terminer sur un sommet », a déclaré Alsenani, qui a ajouté qu'elle était fière d'elle-même d'avoir brisé les stéréotypes pour se réaliser.

« J'ai enfreint beaucoup de règles et je veux montrer que les athlètes Para peuvent faire beaucoup de choses. Je sens que je suis comme une inspiration pour les autres filles. Je veux montrer que l'athlétisme Para vous apprend à fixer un objectif et à l'atteindre », a affirmé Alsenani.

Adenegan a également eu une journée spéciale mardi, car elle a été annoncée comme l'une des deux capitaines de l'équipe britannique à Dubaï — aux côtés du multiparalympique et champion du monde Richard Whitehead.

« C'est un grand honneur pour moi, je suis l'un des plus jeunes athlètes et je suis vraiment excité. Je me sens vraiment privilégié d'être le capitaine et de faire partie de l'équipe. Je ne suis pas nécessairement le plus expérimenté de l'équipe, mais j'ai l'impression d'avoir beaucoup appris et beaucoup d'expérience des autres », a déclaré le triple ambassadeur de BP médaillé paralympique.

(0) comments

Welcome to the discussion.

Keep it Clean. Please avoid obscene, vulgar, lewd, racist or sexually-oriented language.
PLEASE TURN OFF YOUR CAPS LOCK.
Don't Threaten. Threats of harming another person will not be tolerated.
Be Truthful. Don't knowingly lie about anyone or anything.
Be Nice. No racism, sexism or any sort of -ism that is degrading to another person.
Be Proactive. Use the 'Report' link on each comment to let us know of abusive posts.
Share with Us. We'd love to hear eyewitness accounts, the history behind an article.